Camping du Pascalounet** - Route de la Saulce, La Couronne 13500 Martigues +33 (0)4 13 68 02 85

contact@camping-pascalounet.com

Description:

Catégories :
Mer, Nature, Randonnées, Visites

Les calanques entre terre et mer…

Si vous êtes à la recherche d’une nature sauvage, d’une beauté préservée, alors vous ne resterez pas indifférents aux somptueuses calanques qui jonchent la côte bleue entre Marseille et Martigues.

Ces paysages si particuliers ne se retrouvent nul part ailleurs et présentent bien des intérêts. Entres curiosités géologiques et fascination naturelle, les calanques se découvrent sur terre ou sur mer. Elles sont en fait des vallons étroits recouverts en partie par la mer.

Vous aurez plaisir à vous aventurer, prudemment bien entendu, dans ces petites montagnes où l’horizon se dessine face à vous et la ville prend toute sa mesure dans votre dos. De longues promenades sont envisageables entre les différentes calanques et offrent un spectacle saisissant de beauté. Vous vous approcherez du ciel et verrez le monde d’en haut…

Sur mer, les calanques prennent une toute autre dimension, mais non dénuée de beauté, car contrairement à une balade à terre, les vallons se dressent fièrement face à vous tandis que vous êtes lentement balancés par les flots de la mer Méditerranée. Là encore vous pourrez naviguer de calanques en calanques par la mer cette fois-ci, et avec une vue moins aérienne…

Découvrez depuis le camping Pascalounet les calanques à votre gré

Les calanques de la côte bleue s’étendent de l’ouest de Marseille (quartier de l’Estaque) à l’embouchure de l’étang de Berre (commune de Carro près du camping Pascalounet). Vous trouverez de nombreuses calanques, dont voici les principales en partant de Marseille jusqu’à la commune de Carro.

Calanque de la Vesse

Vous avez la possibilité d’accéder à la calanque de la Vesse à partir de la route du Rove qui traverse la Côte Bleue. Il faut alors prendre la route de Niolon, entre les communes d’Ensuès la Redonne et le Douard. Le principal attrait de la calanque de la Vesse réside dans sa petite crique que vous trouverez après avoir passé les îlots, mais aussi pour les plongeurs ou les adeptes de la chasse sous-marine, un merveilleux spot facile d’accès car le parking ne se trouve qu’à quelques mètres de la mer.

Calanque de Niolon

La calanque de Niolon est elle aussi accessible par la route du Rove (qui a l’avantage de longer la côte). Entre les communes d’Ensuès la Redonne et le Douard, descendre la route de Niolon. Cette calanque se démarque des autres par le fait qu’elle est habitée. Vous retrouverez ainsi des maisons typiques au bord de l’eau, inscrivant un peu plus le charme pittoresque de l’endroit. Pour les amateurs de plongée, là encore vos envies seront comblées car de nombreux club de plongée se partagent l’endroit.

Calanque de la Redonne

Toujours par la route du Rove, la calanque de la Redonne se trouve au niveau d’Ensuès la Redonne. Ne cherchez pas une place au niveau du port, c’est cause perdue. Mieux vaut se garer sur le parking en hauteur sur la calanque de la Redonne, l’accès étant de toutes les façons interdit aux véhicules de mai à août les week-ends et jours fériés.
Cette calanque offre un petit port ainsi qu’une plage bien abritée.

Calanque de Méjean

Dernière halte par la route du Rove, la calanque de Méjean, considérée comme la plus intéressante. Pour y accéder il faut passer la commune d’Ensuès la Redonne, descendre sur la calanque de la Redonne et poursuivre la route vers Méjean.
Cette calanque se divise en deux parties bien distinctes. D’un côté le petit Méjean et de l’autre, vous l’aurez deviné, le grand Méjean. Le petit Méjean se compose d’un charmant petit port et d’une plage, tandis que le grand Méjean offre une crique au plus courageux. En effet, bien que ce soit très facile d’accès, il faudra tout de même marcher pendant quelques minutes pour accéder à ce coin de paradis. Pour vous y aider, je vous ouvre la voie… Il suffit d’emprunter le petit sentier se trouvant au bout du port et de le longer durant quelques minutes pour voir apparaître la tant recherchée petite crique. Laissez-vous aller et profitez…

Les calanques autrement

Nous avons vu comment découvrir les calanques par la route, mais je vous propose de les découvrir maintenant autrement : par le train. En effet, une voie ferrée longe la côte bleue et permet d’en découvrir toute sa beauté. Au départ de Marseille et à destination de Miramas, vous parcourrez au fil des rails les 32 kilomètres de la côte bleue. Pendant les 1h15 que durent le trajet, vous plongerez dans les reflets bleutés des plages de galets et de sable fin.

Le train marque plusieurs arrêt, notamment la plage de l’Estaque ou celle de Sainte-Croix (près du camping Pascalounet), en passant par Sausset, la Couronne ou encore Martigues. A chaque halte l’accès aux plages est des plus aisé car il vous suffit de faire le (court) chemin à pieds pour rejoindre la mer. Flânez, baladez-vous, baignez-vous ou reposez-vous sur les différentes plages. Le temps n’est pas compté puisqu’un forfait (15€/personnes) vous permet de prendre le train pendant toute une journée et autant de fois que vous le souhaitez, c’est le « ZOU! PASS ».

N’oubliez pas lors de votre périple ferroviaire de faire une halte dans le petit port de pêche de Niolon dont nous avons déjà parlé. Hormis ce port, la ville offre un accès direct aux criques des calanques où vous aurez peut-être la chance de découvrir l’une des grottes naturelles creusées au fil des années par la mer.

Enfin, ne négligez pas la visite de Martigues surnommée très justement la « Venise Provençale ». Savourez le charme de ses ponts, ses canaux et ses quais qui ont inspiré de nombreux peintres et visitez le Fort de Bouc, l’église de la Madeleine, le miroir aux oiseaux ou encore l’étonnante chapelle baroque de l’Annonciade.

L’ultime et dernière solution proposée consiste à mixer voie ferroviaire et balade sur l’eau. Le PASS Albatros vous permet de partir une journée (départ de Carry-le-Rouet) à la découverte des plus belles calanques de la cité phocéenne. Après un parcours initiatique à bord du train de la Côte Bleue, vous embarquerez au port de Carry-le-Rouet pour une croisière d’environ 1h15 à bord du bateau l’Albatros.

Les calanques regorgent de beauté pour les amoureux de la nature. Entre ciel, terre et mer, nombreuses sont les options pour découvrir ces merveilles. Laissez-vous emporter, vous ne serez pas déçus.